Le Digital Muret et l’archéologie au XIXe siècle, 3 octobre 2022

A l’occasion de la mise en ligne du Digital Muret, cette table-ronde présentera et mettra en perspectives les recherches menées dans ce programme depuis 2017. Jean-Baptiste Muret a été le dessinateur du Cabinet des Médailles de 1830 à 1866 ; tout au long de sa carrière, il a constitué un ensemble de planches en couleur reproduisant des objets antiques pris dans différentes collections, privées et publiques, et mis en série pour mieux en comprendre la typologie ou la signification. Cet important recueil constitue donc une source majeure pour l’histoire des collections d’antiques au xixe siècle. Le programme a révélé que Jean-Baptiste Muret était également un important collectionneur, et les objets qu’il a rassemblés sont un témoin de la diffusion de la collection à son époque, comme outil de compréhension et attachement à un patrimoine tout à la fois familier et étranger. Ces deux aspects sont intégrés sur le site en proposant une édition critique : digitalmuret.inha.fr

En partenariat avec la Bibliothèque nationale de France (BnF), le musée cantonal d’histoire et d’archéologie de Lausanne et le musée d’archéologie nationale de Saint-Germain-en-Laye (MAN)

Comité scientifique
Mathilde Avisseau-Broustet (BnF), Cécile Colonna (INHA), Corinne Jouys Barbelin (MAN), Federico Nurra (INHA), Lionel Pernet (musée cantonal d’archéologie et d’histoire, Lausanne), Euan Wall (INHA)

Programme

14h

Mot de bienvenue, France Nerlich (INHA)

Introduction, Cécile Colonna (INHA)

Jean-Baptiste Muret : une biographie en fragments, Euan Wall (INHA)

Concevoir et utiliser le Digital Muret, Federico Nurra (INHA)

15h

Le Recueil des monuments antiques dessinés par Jean-Baptiste Muret : une ressource à exploiter

  • Composer une planche au prisme du mythe : enjeux didactiques et historiographiques, Maylla Bisson (Paris 1 Panthéon-Sorbonne)
  • Les collectionneurs du XIXe siècle : la « province antiquaire », Mathilde Vauquelin (musées de Boulogne-sur-Mer)

16h

Muret collectionneur et la constitution des collections archéologiques dans les années 1830-1860

Discussion avec Mathilde Avisseau-Broustet (BnF), Louise Detrez (BnF), et Lionel Pernet (musée cantonal d’archéologie et d’histoire, Lausanne)

L’essor du dessin archéologique au XIXe siècle : mises en perspective

De Carchidio à Milani : dessiner les objets de l’archéologie étrusque au XIXe siècle, Christian Mazet (Aoroc)

Enregistrer les données archéologiques par le pinceau et l’aquarelle, Corinne Jouys-Barbelin (Musée d’archéologie nationale, Saint-Germain-en-Laye)

18h

Conclusion

Cécile Colonna

conservatrice en chef du patrimoine, conseillère scientifique pour le domaine histoire de l'art antique et de l'archéologie, INHA

More Posts


Cécile Colonna

conservatrice en chef du patrimoine, conseillère scientifique pour le domaine histoire de l'art antique et de l'archéologie, INHA

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search